SOHRAM Célébré Pâques avec communautés Syriaque et Arméniens à Diyarbakir


Warning: in_array() expects parameter 2 to be array, null given in /home/sohram/public_html/v2/wp-content/plugins/google-ajax-translation/ajaxtranslation.php on line 638

Chère Amies, Chers Amis,

Nous aimerons aimerai vous informer concernant notre célébration du Pâque à l’église Syriaque à Diyarbakir avec la communauté Syriaque, Chaldéenne et Arméniens à Diyarbakir.

Depuis l’époque pré-chrétienne et jusqu’au début du 20ème siècle, Syriaque et Arméniens constituaient la population majoritaire à Diyarbakir et tout la région l’est et sud-est de la Turquie. Lors du génocide de 1915, malheureusement, ils ont été massacrés et ont dû quitter ces villes. À la mémoire des victimes de ceux génocide, nous ne les oublions pas que nous devons nous rappeler nos connaissances historiques.

En cette année 2017, comme d’habitude, SOHRAM a fêté Pâques avec communauté Syriaque et Arméniens.

Les graines que sohram a été semées, ils ont fleuri aussi en célébration du Pâques 2017 comme la célébration du Noel 2017. Nous étions ensable Les chrétiens Orthodoxe, Catholique, Protestante, Musulmans Sunnite, Alévies, Syriaque, Arménie, Kurde, Arabe,  sous la lumière du Pâques. Grâce l’intermédiaire du sohram entre des différents religions et ethnies, la célébration ensemble a devenu comme une coutume.

Ça fait 14 ans SOHRAM avait pris une décision concernant la célébration du Pâque avec la communauté Syriaque à Diyarbakir. Selon cette décision nos étudiants ont invité ses amis de leurs écoles et de leurs quartiers pour organiser une activité sous nom « Dessiné et Coloré ton esprit avec les œufs ».

Nous avons réuni avec des enfants que SOHRAM les soutient, ainsi que leurs familles. Ce sont en majorité des enfants victimes de la guerre en Syrie ou affectés par la violence du conflit actuel entre le PKK et l’Etat Turc et victime de la torture. Nous leur avons distribué quelques petits cadeaux et leur avons expliqué la signification de Pâques.

Le 15 avril 2017 avant un jour de Pâques nos étudiants et ses amis qui ont été invité par nos étudiants ont réuni au SOHRAM pour peinturer et dessiner des œufs. Comme chaque année les femmes volontaires du SOHRAM ont cuisiné des gâteaux de la pâque pour ses frères et sœurs Syriaques. Nous essayons de continuer et de renforcer le pont de fraternité cordiale qui a été créé depuis 14 ans par SOHRAM, entre étudiants et bénévoles du SOHRAM et de la communauté Syriaque, Chaldéenne et Arméniens à Diyarbakir.

Malgré la situation difficile, le 16 avril 2017, nous avons passé du point de contrôle de police et nous sommes allés à l’église Syriaque à Diyarbakir avec nos volontaires, étudiants et parents de l’étudiant du SOHRAM. Nous avons apporté des œufs qui ont dessiné par nos étudiants, des gâteaux qui ont cuisiné par nos femmes volontaires. Nos cadeaux ont présenté par nos étudiants et volontaires comme un cadeau de fraternité à ses frères et sœurs Syriaque. Nous essayons de renforcer le pont de fraternité cordiale créé il y a 14 ans, à l’initiative de SOHRAM, entre les étudiants et bénévoles du Centre et les communautés Syriaque et Arménienne dans notre région du sud-est de la Turquie.

Après la messe nous avons faire une prière ensemble pour les victimes d’attentat à l’église de Copte en Egypte, pour la paix en Syrie, Irak, dans notre région et dans le monde.

Selon prêtre de l’église M. Yusuf, notre participation chaque année augmenté leurs morales. Il y avait 14 participant de communauté Syriaques nous étions 49 participant de sohram.

Binbay et Prêtre Yusuf souhaitent continuer pour les générations de cette fraternité précieuse qui est commencé entre SOHRAM et communauté Syriaque depuis 14 ans. Malgré toutes tristes histoires qui ont passé depuis un siècle et le conflit actuel.

À l’interview avec les journalistes M. Binbay a dit ; «Nous tous savons la triste histoire le génocide crime contre l’humanité avant un siècle qui a lieu contre nos frères et sœurs chrétiens Syriaque et Arméniens. Qu’on doit n’oublier jamais.  Nos frères et sœurs Syriaques et Arméniens, Pardonnez-nous que nous n’avons pas pu vous protéger contre ce génocide crime contre l’humanité. ».

« Nous, communauté du SOHRAM, nous avons promis que nous protègerons nos frères et sœurs Syriaques et Arméniens, jamais, nous n’accepterons pas aucunes agression vers eux. Nous ne laisserons pas une répétition de triste histoire qui ont été eu lieu dans l’histoire en 1915. Nous serons assurance de protection nos frères et sœurs syriaques et Arméniens. Nous célébrerons toutes les Noëls et pâques tous ensemble comme un symbole de fraternité et protection nos frère et sœurs Syriaques et Arméniens. »

« Pâques, re-création et de l’existence, une fête qui est le symbole de la vie. Pâques avec nos frères et sœurs chrétiens qui symbolisaient la résurrection de Jésus et de déplacés encore jusqu’à aujourd’hui. Donc, aujourd’hui, Pâque est une tradition de nos frères et sœurs chrétiens et héritier du transporteur. En fait, cette fête devrait être une fête pour tout le monde à croire au  Dieu. Mais, je ne comprends pas le Pâque pourquoi ne célébrée pas par les autres religions monothéiste. Je souhaite que cette fête soit un jour de fête célébrée par tous ceux qui croient en Dieu. La lumière de la pâque est éclairé dans la croissance du Chrétienne et du Musulman, je souhaite cette luminaire éclairé tout le monde et nous apporter du Paix. Mes frères et sœurs Je vous souhaite joyeux Pâque ».

Après la messe, malgré toutes triste histoire et la situation actuel, bénévole du SOHRAM et communauté syriaque ont discuté sur la triste d’histoire et faites en échanges leur idées.

SOHRAM-CASRA

 

 

 

Bir Cevap Yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


+ dokuz = 12