Célébration de Noël 2016 du SOHRAM

Chère Amies, Chers Amis,

Voici quelques nouvelles de notre célébration de Noël 2016 avec la communauté syriaque de Diyarbakir et notre visite traditionnelle  au monastère de Deir al-Zafaran, à Mardin.

Depuis de l’époque avant Jésus Christ jusqu’à début du 20 siècles les Syriaques et les Arméniennes sont majorité à Diyarbakir et dans toute la région sud-est et l’est de la Turquie. Lors que le génocide en 1915 malheureusement ils sont été massacrés et ils sont obligés d’immigré de Région.

Le 24 décembre 2016 nous avons réuni comme d’habitude des enfants que SOHRAM soutient, ainsi que leurs familles. Ce sont en majorité des enfants victimes de la guerre en Syrie ou affectés par la violence du conflit actuel entre le PKK et l’Etat Turc. Nous leur avons distribué quelques petits cadeaux et leur avons expliqué la signification de Noël. Nous leur avons aussi donné la parole pour qu’ils puissent exprimer ce qu’ils ressentaient. Une fillette a déclaré : « Je suis très heureuse. J’aime beaucoup les cadeaux mais depuis quand nous avons quitté Syrie je n’ai pas reçu de cadeau… Jésus est né à Noel, Jésus est père de tous les enfants. Merci Noël et merci SOHRAM. Je montrerai mon cadeau à tous mes amies ». Un garçon du quartier Sur de Diyarbakir, leur maison qu’il est détruit par la brutalité du conflit : « J’étais très triste et même désespéré parce que notre maison est détruite et que mon père n’a pas encore trouvé de travail. Depuis le commencement de conflit, nous sommes installés chez ma tante. J’ai reçu comme un cadeau de SOHRAM une soutient éducatif. Noel est une lumière de Dieu pour les enfants. Merci Noel et merci SOHRAM ».

Ça fait 14 ans SOHRAM avait pris une décision concernant la célébration du Noel et Pâques avec la communauté Syriaque à Diyarbakir.

Les graines que sohram a été semées, ils ont fleuri en célébration du Noel 2016. Nous étions ensable Les chrétiens Orthodoxe, Catholique, Protestante, Musulmans Sunnite, Alévies, Syriaque, Arménie, Kurde, Arabe,  sous la lumière du Noel.

Binbay et frère Yusuf souhaitent continuer pour les générations de cette fraternité précieuse qui est commencé entre SOHRAM et communauté Chrétienne Syriaque, Arménie, Chaldéenne depuis 14 ans. Malgré toutes tristes histoires qui ont passé depuis un siècle.

Binbay a dit ; «Nous tous savons la triste histoire le génocide crime contre l’humanité avant un siècle qui a lieu contre nos frères et sœurs chrétiens Syriaque et Arméniens. Qu’on doit n’oublier jamais.  Aujourd’hui aussi après une siècle la même barbarie détruit encore une fois notre géographie En Irak, Syrie, Lybie etc.».

« Nous, communauté du SOHRAM, nous oublierons  jamais, la triste histoire le génocide crime contre l’humanité avant un siècle et nous oublierons jamais que-est quelles  passer aujourd’hui. Je souhaite de la paix pour Irak-Syrie pour tous des géographies qu’ils souffrent. »

«Je souhaite que Noel soit un jour de fête célébrée par tous ceux qui croient en Dieu. La lumière du Noel est éclairé dans la croissance du Chrétienne et du Musulman, je souhaite cette luminaire éclairé tout le monde. Mes frères et sœurs Je vous souhaite joyeux Noel ».

Un jour après le Noel le 26 décembre 2016 nous sommes allés à Mardin à monastère Deir ul Zahfaran avec les volontaires du Sohram.

Nous essayons de renforcer le pont de fraternité cordiale créé il y a 14 ans, à l’initiative de SOHRAM, entre les étudiants et bénévoles du Centre et les communautés syriaque et arménienne dans notre région du sud-est de la Turquie.

Binbay et Mgr Saliba Ozmen, Métropolite du monastère de Deir al-Zafaran, souhaitent continuer à cultiver pour les générations à venir cette fraternité précieuse qui a vu le jour entre SOHRAM et la communauté syriaque, en dépit de tous les tristes évènements qui se sont déroulés il y a un siècle et même aujourd’hui.

Dans son allocution au cours de la visite, M. Binbay a déclaré : « Nous connaissons tous l’histoire tragique du génocide, crime contre l’humanité commis à l’encontre de nos frères et sœurs chrétiens syriaques et arméniens. Il ne faut jamais l’oublier et nous n’oublierons jamais que-est quelles  passer aujourd’hui. Frères et sœurs syriaques et arméniens, pardonnez-nous de n’avoir pas pu vous protéger contre ce crime. Aujourd’hui, j’espère qu’on pourrait apporter un lieur d’espoir aux victimes de la guerre.

Nous, la communauté de SOHRAM, nous avons promis de protéger nos frères et sœurs syriaques et arméniens. Jamais nous n’accepterons une quelconque agression à leur encontre. Nous ne laisserons pas se répéter la triste histoire qui s’est déroulée en 1915. Nous assurerons la protection de nos frères et sœurs syriaques et arméniens. Et en toutes circonstances, nous célébrerons ensemble les fêtes de Noël et de Pâques, en symbole de notre fraternité avec eux et en signe de protection.

Aujourd’hui donc, Noël est une tradition de nos frères chrétiens qui en sont les héritiers et l’ont transmise. En réalité, ce devrait être une fête pour tous ceux qui croient en Dieu, et je ne comprends pas pourquoi les autres croyants ne la célèbrent pas. La lumière de Noël éclaire chrétiens et musulmans et je souhaite qu’elle illumine le monde entier. Mes frères et sœurs, je vous souhaite un joyeux Noël. »

Après la messe, les bénévoles de SOHRAM et la communauté syriaque ont parlé ensemble des évènements tragiques de 1915 et les événement actuel et ont repris la route à 17h00.

Yavuz Binbay

Prèsident

SOHRAM-CASRA

Bir Cevap Yazın

E-posta hesabınız yayımlanmayacak. Gerekli alanlar * ile işaretlenmişlerdir


üç + 4 =