Objectif du projet Produits clés Activities
Objectif No. 1: 1) Organiser la distribution de l’aide aux réfugiés SOHRAM s’efforce d’aider les réfugiés en obtenant pour eux des denrées alimentaires, en offrant des cours de turc, en soignant les malades et en scolarisant des enfants. Une attention particulière a été accordée aux bébés, nous distribuons 4 litres de lait par semaine à chaque bébé.

 

2) Notre programme pour les réfugiés contribue à créer pour l’avenir un contact durable qui devrait perdurer entre SOHRAM et les réfugiés

Fournir des informations sur l’importance de rester proche des frontières en vue d’un retour des réfugiés dans leur pays.

•    Protéger et accroître l’espoir et encourager la perspective d’un retour dans leur pays.

•    Fournir des informations sur les dangers de l’immigration clandestine vers l’Europe.

•    Créer une vision et une mentalité sans violence.

•    Créer un réseau entre les réfugiés et organiser des réunions dans le centre pour faciliter la solidarité entre eux.

C’est un projet à long terme et nous devons maintenir – aussi financièrement – ce travail à long terme.

Nous avons créé un comité des réfugiés qui bénéficie du soutien de Sohram pour améliorer l’aide aux réfugiés. Nous avons créé ce comité de jeunes bénévoles Syriens et bénévoles de Sohram qui ont suivi nos séminaires « Nous sommes comme les autres. Les autres sont comme nous »

 

Le comité organise avec les réfugiés une réunion par mois, observe et précise les besoins urgents et nécessaires pour les réfugiés.

3) Notre centre est devenu comme un centre de rencontre des réfugiés Syriens, des victimes de la torture et de la violence. Acceuil amical, salle de jeux pour les enfants, organisation de rencontres entre eux, etc…

Notre centre est devenu comme une lueur d’espoir pour les bébés, les enfants, les adultes et les personnes âgées des réfugiés et pour les victimes de la torture et de la violence.

 

Objectif No. 2: 1)Aide aux déplacés internes victimes du conflit entre PKK et forces de l’Etat. SOHRAM a mobilisé tous ses moyens, malheureusement insuffisants en raison de l’ampleur du problème. Nous leur offrons la même aide d’urgence qu’aux autres réfugiés.

 

Objectif No. 3: 1) Créer une vision multi-culturelle et multi-religieuse empreinte de tolérance, du respect de l’autre et de l’égalité… Un cours intitulé « Les autres sont comme nous. Nous sommes comme les autres » (avec des cours sur toutes les religions).

Participer aux célébrations de l’église chrétienne Syriaque Ste Marie à Diyarbakir le jour de Noël et le jour de Pâques, avec tout un groupe de musulmans.

Les mêmes se rendent chaque année depuis 2008 au monastère Dar’ul Zaffaran de Mardin où le métropolite, Mgr. Saliba Ozmen est devenu un ami de SOHRAM. Cela montre que de nombreuses personnes à Diyarbakir ont été sensibilisées à l’appel à la tolérance et au dialogue lancé par Yavuz Binbay président de SOHRAM.

La communauté chrétienne Syriaque et Arménienne visite Sohram aux fêtes du Ramadan et de l’Aïd el-Kebir (fête du mouton).

Objectif No. 4: 1) soutien éducatif pour des enfants ayant subi la violence Les objectifs et la cible de notre Programme sont d’apporter un soutien aux enfants qui n’ont pas pu être scolarisés en raison de leur situation sociale et économique défavorable engendrée par la terreur et la guerre.

 

Nous avons élaboré ce programme afin d’intervenir et d’apporter notre soutien sur le terrain. Notre objectif est de soutenir directement les personnes affectées par la migration forcée due au climat de terreur et à la guerre.

 

Notre but est d’aider les écoliers dans leurs besoins en matériel scolaire, d’apporter une aide financière journalière, sous forme de bourses d’études ainsi qu’une aide psychologique, voire une psychothérapie.

 

Objectif No. 5: 1) Réhabilitation et Réadaptation pour les personnes victimes de la torture, victimes de la guerre et soutien aux victimes de violences domestiques. L’objectif de notre programme, en plus de la réhabilitation physique et psychologique, est de permettre la réadaptation des victimes de la torture, de la guerre, de l’immigration forcée ainsi que de leurs familles dans la société.  Ce projet vise à apporter aussi un soutien de réhabilitation et de réadaptation à la vie quotidienne des victimes de violences au sein des familles.

 

Notre projet vise à  offrir des services à toutes les victimes de la torture, de la guerre et de la violence. Nous sommes conscients du fait que, dans notre région, le nombre des victimes de la torture et de la violence est énorme. Nous pouvons leur apporter un soutien dans la mesure de nos capacités. De ce fait, nous visons à offrir des services à 150-200 personnes par an.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *