Les mariages mineurs, La crime contre l'humanité, honte de la société et les traumatismes psychologiques.SOHRAM, KÜÇÜK YAŞ (çocuk) EVLİLİKLERİ Hukuksal Suç, Psikolojik Travma ve İnsanlığa karşı işlenmiş bir suçtur.

Türkçe versiyonu Yazının sonunda bulabilirsiniz.

SOHRAM- CASRA

Centre d’Action Sociale, Réhabilitation et Adaptation pour la Victime de la Torture et de la Violence

Adresse : Kurt İsmail pasa 2.sokak Tavsanli Apartmani kat:4 No:10-11        Ofis/Diyarbakir

Tél. : 00 90 412 224 44 77 – e–mail : sohramder@gmail.com – Web-site: www.sohram.com

Nous aimerons vous informer concernant la séance d’information contre le mariage des mineurs du SOHRAM-CASRA qu’elle a eu lieu le 31 janvier 2020,

Les mariages mineurs, La crime contre l’humanité, honte de la société et les traumatismes psychologiques.

Compte tenu de la position géopolitique et de la structure ethnique de notre région, il convient de rappeler que la question du mariage des mineurs peut être cachée ou se manifester dans la société. De même, il représente un réel danger pour la santé et les droits des mineurs. Le mariage des mineurs est lié à la mentalité culturelle et à la structure traditionnelle existant en Syrie et dans notre région, causant de graves dommages aux victimes, ainsi que la torture.

Afin de prévenir ces dommages, d’accroître la sensibilité sociale et de soutenir leurs victimes, le séminaire tenu dans la salle de réunion SOHRAM-DER le 31.01.2020 à 13h00 par orateurs,

La travailleuse sociale Leyla Akın, a déclaré qu’il était nécessaire de se débarrasser de cette honte. si, nous voulons une société saine en s’attaquant aux effets sociaux des mariages d’enfants et du Psychologique, créant de graves dommages à la structure sociale de la société.

L’autre intervenante est une experte en santé des femmes. Eda Ak a fait une présentation complète par de photographies et des tableaux sur les effets du mariage précoce sur la santé individuelle.

Avocate Müzeyyen Nergiz, dans sa présentation sur l’aspect juridique de la question, en mentionnant l’aspect juridique du mariage des enfants, soulignant l’importance de prévenir les problèmes dans la pratique en déclarant qu’il n’y a pas de carence juridique dans les réglementations, les mariages d’enfants sont à la fois une honte sociale et un crime contre l’humanité.

L’enseignante syrienne Victorya Davoud a déclaré que le mariage d’enfants était; Il a déclaré que la place dans la structure traditionnelle et les effets de la guerre avaient provoqué une augmentation des mariages de mineur. Parce que leurs parents pensent qu’avec ce mariage leurs filles assurent leurs sécurités sociales.

Le président de SOHRAM, Yavuz Binbay, a annoncé qu’il poursuivrait sans interruption nos efforts contre ce problème de honte sociale, de traumatisme psychologique et de criminalité humaine. Il a déclaré qu’ils offraient gratuitement une psychothérapie, un soutien psychologique et un soutien juridique à ces victimes.

La réunion d’information s’est terminée par un cocktail en présence des participants.

 

 

SOHRAM-CASRA

İşkence ve Şiddet Mağdurları için Sosyal Dayanışma, Rehabilitasyon ve Adaptasyon Merkezi

Kurt İsmail pasa 1. sokak Tavsanli apartmanı kat: 4 no:10-11

Ofis /Diyarbakır/

Tel: 00 90 412 224 44 77

Email : sohramder@gmail.com – Web-site:  www.sohram.com

SOHRAM-DER KÜÇÜK YAŞ (çocuk) EVLİLİKLERİ Hukuksal Suç, Psikolojik Travma ve İnsanlığa karşı işlenmiş bir suçtur.

 Bölgemizde jeopolitik konumu ve etnik yapısı göz önüne alındığında, reşit olmayanların evliliği meselesinin toplumda gizli veya tezahür edebileceğini hatırlamakta fayda var. Aynı şekilde, reşit olmayanların sağlığı ve hakları için gerçek bir tehlike oluşturmaktadır. Reşit olmayanların evliliği, kültürel zihniyet ve Suriye’de ve bölgemizde mevcut olan geleneksel yapı ile bağlantılıdır ve mağdurlar arasında işkence kadar ciddi zarara neden olmaktadır.

Bu zararları önleme, toplumsal duyarlılığı arttırma ve mağdurlarına destek olabilmek amacıyla SOHRAM-DER toplantı salonunda 31.01.2020 tarihinde saat 13h00’te düzenlenen seminere,

Sosyal Hizmet uzmanı Leyla Akın, Çocuk Evliliklerinin ve Pisik sosyal etkilerini ele alarak, toplumun sosyal yapısında ciddi tahribatlar yarattığını belirterek sağlıklı bir toplum istiyorsak bu utançtan kurtulunması gerektiğini belirtti.

Diğer konuşmacı, Kadın Sağlığı uzmanı Dr. Eda Ak Erken evliliğin Birey Sağlığına etkilerine fotoğraf ve tablolardan oluşan kapsamlı değinen bir sunum yaptı.

Konunun hukuksal yönü hakkında sunum yapan Av. Müzeyyen Nergiz çocuk yaşta evliliğin Hukuksal yönüne değinerek, yasal düzenlemelerde hukuksal bir boşluk olmadığını belirterek uygulamalardaki aksaklıkların önlenmesinin önemine işaret ederek,  çocuk yaşta evlilikler hem Toplumsal bir utanç hem de İnsanlığa karşı işlenmiş bir suçtur.

Suriyeli öğretmen,  Victorya Davoud Erken yaşta evliliğin; geleneksel yapıda yeri ve savaşın etkilerine, savaşın özellikle Suriye kökenli savaş mağdurları arasında çocuk yaştaki kızları evlilikle güvene kavuşacağı algısıyla çocuk evliliklerinde artışa sebep olduğunu belirtti.

SOHRAM başkanı Mim Yavuz Binbay, Toplumsal utanç, psikolojik travma ve insanlık suçu kapsamındaki bu soruna karşı çalışmalarımızı aralıksız sürdüreceklerini açıkladı. Kurum olarak bu mağdurlara ücretsiz psikoterapi ve psikolojik destek, hukuksal destek sunduklarını belirtti.

Bilgilendirme toplantısı katılımcıların katıldığı bir kokteyl ile sona erdi.

 

 

Séance d'information du SOHRAM-CASRA contre le mariage des Mineurs

 

SOHRAM-CASRA

Centre Action Sociale Réhabilitation et Réadaptation pour les Victimes de la Torture et de la violence

Kurt İsmail pasa 1. sokak Tavsanli apartmanı kat: 4 no:10-11 Ofis /Diyarbakir/Turquie

Tel: 00 90 412 224 44 77

Email : sohramder@gmail.com – Web-site:  www.sohram.com

Chers Messieurs / Madames,

Nous aimerons vous inviter à la séance d’information contre le mariage des mineurs qu’aura lieu le 31 janvier 2020 à la salle de Sohram-Casra. La réunion est ouvert au publique.

Il est utile de rappeler que dans notre région, vu sa position géopolitique et sa composition ethnique, le mariage des mineurs dans la société peut être à la fois latente et manifeste. De même manière elle constitue un danger réel sur la santé aux mineurs et droits des mineurs.

Le mariage des mineurs est lié à la mentalité culturelle en Syrie et dans notre région et à la structure coutumière qui provoquent chez les victimes des dommages aussi graves que la torture.

La torture, la violence interfamiliale et le mariage des mineurs sont un crime contre l’humanité. Mais, en prenant conscience de notre responsabilité sociale, nous pouvons contribuer à améliorer la situation et à limiter les dégâts.

Les thèmes de la séance informatives sont ;

  1. Quelles sont les formes les plus communes de Mariages Forcés présentes en Turquie ? De quelle manière les politiques gouvernementales et les cadres légaux en Turquie distinguent les Mariages Arrangés des Mariages des mineurs?
  2. Est-ce que le Mariages des mineurs constitue une infraction pénale conformément à la législation de Turquie?
  • Quel est le cadre légal/la pratique en Turquie pour aborder et prévenir les Mariages des mineurs et certaines de leurs conséquences secondaires telles que le travail forcé, le trafic de personnes, etc. ?
  1. En Turquie, Quel (s) mécanisme (s) a (ont) mis en place pour déceler les tendances des Mariages des mineurs et leurs liens avec la traite des personnes/le travail forcé ?
  2. Quelles mesures législatives, administratives et/ou autres types de mesures existent en Turquie pour prévenir et lutter contre les Mariages Forcés ? législation de Turquie en matière d’immigration et/ou de lutte contre la traite des personnes aborde la question des Mariages Forcés ?
  3. En Turquie, Quel type de protection, assistance et voies de réparation sont disponibles pour les victimes des Mariages Forcés et des pratiques corollaires telles que le travail forcé, le trafic de personnes ou autres formes d’exploitation? Les victimes, comment pourront-ils se servent-elles des mesures disponibles de protection, assistance et réparation ? Quels sont les obstacles/défis à cet égard ? Existe-t-il des mesures spéciales pour les enfants ?

Les orateurs ;

Mme Leyla Akin                       Assistante sociale, spécialiste des relations familiales.

Dr. Eda Yakit Ak                       spécialiste de la santé des femmes.

Maitre Muzeyyen Nergiz       Avocate.

Victorya Davoud                     Professeur Syrienne.

 

Avec nos meilleures salutations.

Célébration de Noël 2019 et nouvelle ans du SOHRAM-CASRA

Chère Amies, Chers Amis,

Voici quelques nouvelles de notre célébration de Noël 2019 à l’église orthodoxe syriaque de Diyarbakir. Cette année encore, comme les précédentes, SOHRAM a fêté Noël avec les communautés chrétiennes syriaque, chaldéenne et arménienne. Une fois encore, cette célébration montre que les graines que SOHRAM a semées ont fleuri et donné des fruits : des chrétiens orthodoxes, catholiques, protestants, des musulmans sunnites, des alévis, Syriaques, Arméniens, Kurdes, Arabes étaient réunis à la lumière de la fête. Grâce aux liens que SOHRAM s’efforce de promouvoir entre les différentes religions et ethnies, célébrer cette fête ensemble est devenu en quelque sorte une coutume durable.

Depuis l’époque préchrétienne et jusqu’au début du 20ème siècle, Syriaque et Arméniens constituaient la population majoritaire à Diyarbakir et dans toute la région de l’est et du sud-est de la Turquie. Lors du génocide de 1915, malheureusement, ils ont été massacrés ou ont dû quitter ces villes. Nous n’oublions pas ces victimes et savons que nous devons garder en mémoire les faits historiques.

Après la messe nous avons prié ensemble pour les victimes de la guerre, pour la paix en Syrie, en Irak, dans notre région et dans le monde.

Selon le P. Yusuf, prêtre de l’église, notre participation annuelle soutient le moral de la communauté.  Yavuz Binbay et le P. Yusuf ont transmis ensemble un message aux médias et souhaitent cultiver et transmettre aux nouvelles générations cette fraternité précieuse qui dure depuis 17 ans entre SOHRAM et les communautés chrétiennes syriaque, chaldéenne et arménienne malgré le poids de l’histoire et le conflit actuel.

A la sortie de la messe, de même que l’an dernier, des femmes sont venues, se présentant comme Arméniennes et Syriaques (Araméens) dont les grand-mères avaient été obligées de se convertir à l’islam. Elles ont remercié SOHRAM, au nom des Arméniens convertis, pour son programme de dialogue inter-religieux : « C’est grâce à ce programme que nous avons pu retrouver nos frères et sœurs Arméniens. Nous vous remercions de tout notre cœur pour le rôle que vous avez joué à cet égard ». Cette année elles étaient plus nombreuses que l’année passée. J’ai été très ému par ce témoignage qui m’a fait prendre conscience, une fois de plus, de la valeur de notre programme de dialogue inter-religieux.

Lien pour la célébration de Noël (en turc) :

http://www.guneydoguekspres.com/guncel/video-meryem-ana-kilisesi-nde-noel-ayini-h9499.html

Célébration du Nouvel-An avec les enfants Syriens victimes de la guerre et les participants au programme d’éducation à SOHRAM.

Le 31 décembre, nous avons réuni des enfants que SOHRAM soutient, ainsi que leurs familles. Ce sont en majorité des enfants victimes de la guerre en Syrie ou affectés par la violence du conflit actuel entre le PKK et l’Etat Turc et victimes de la torture. Nous avons organisé une petite fête à SOHRAM et leur avons distribué quelques petits cadeaux.

Je tiens aussi à vous parler de notre visite du 14 décembre 2019, avec 15 bénévoles, au Monastère Syriaque orthodoxe Dar-ul Zaffaran à Mardin.

Cette visite s’inscrit dans le cadre de notre recherche de la compréhension de « l’autre ». Au cœur de ces rencontres en effet, nous encourageons la connaissance des autres religions et cultures, par une recherche commune des traces du dialogue historique et fructueux entre l’islam et le christianisme. Nous avons eu l’occasion d’échanger nos idées à ce sujet. Les thèmes traités sont l’ouverture aux différentes cultures et religions, la promotion de la tolérance, du respect de l’autre et de l’égalité. Malgré les ombres du passé nous voudrions créer un pont de fraternité dans notre région entre les communautés musulmane (kurde, arabe, turque, etc.) et chrétienne (syriaque, chaldéenne et arménienne)

Grâce à cette rencontre ;

  1. Nous avons pu faire progresser notre dialogue et notre fraternité entre la communauté musulmane et la communauté chrétienne.
  1. Nous avons pu échanger nos pensées.
  1. Nos bénévoles et les élèves du monastère ont trouvé l’occasion de se rencontrer et d’établir une amitié destinée à durer.

 

Merci de tout cœur de nous en donner la possibilité par votre soutien fidèle. Pour assurer la continuité de notre action n’oubliez pas que nous avons besoin de vous !

 

Avec mes meilleures salutations.

Yavuz Binbay

Président

SOHRAM-CASRA

Mim Yavuz Binbay’ın 12 Eylül darbesiyle ilgili ropörtajı

SOHRAM-DER genel başkanı Mim Yavuz Binbay’ın 12 Eylül darbesiyle ile ilgili Alman DW televizyonunda yayınlanan röportajının linkini aşağıda yolluyoruz.

https://www.youtube.com/watch?v=eKKKNZ2pUVs&authuser=0

Saygılarımızla.

Yeni yazilarla yenilenen www.sohram.com sitemizi ziyaret ediniz. SOHRAM ile ilgili gelismeleri izleyin, öneride bulunun, çalismalarimizin güclenmesi icin katkida bulunun.

SOHRAM-DER

İşkence ve Şiddet Mağdurları için Sosyal Hizmet Rehabilitasyon ve Adaptasyon Merkezi

Kurt İsmail pasa 2. sokak Tavsanli apartmanı kat: 4/10-11

Ofis /Diyarbakır/Turquie

Tel: 00 90 412 224 44 77 – 00 90 412 228 88 80

Email : sohram@hotmail.com – Web-sitesi: www.sohram.com

 

Activités SOHRAM-CASRA en 26 juin 2019 – SOHRAM-DER 26 Haziran BM işkence ve kötü muameleyle mücadele kapsamındaki etkinlikleri

Chers amis et collègues,

Je vous envoie des informations concernant des activités qui ont été réalisé par SOHRAM-CASRA pour le « journée international de soutien aux victimes de la torture » 2019.

Malgré la situation difficile, nous avons pu organiser des programmes comme un lieur d’espoir et encouragement pour le futur. Nos activités en juin 2019 ont réalisées avec les activités ci-dessous.

Nous avons démarré notre campagne pour le 26 juin journée internationale contre la torture sous le slogan (En raison les difficultés de situation actuel, de la guerre et du conflit interne);

« SOLIDAIRITÉ AUX VICTEME DE LA TORTURE, RÉFUGIÉS AUX VICTIMES DE LA GUERRE et

AUX VICTIMES du Conflit interne  »

Nous avons fait prière, le 21 juin à vendredi à la mosquée de Berat et à dimanche à l’église de Ste. Marie à dimanche le 23 juin pour des victimes de la torture et victimes de la guerre et pour des victimes tout sorte de la violence d’autres actes cruels, inhumains et dégradants. Cette méthode l’activité premier fois est appliquée en Turquie et en notre région. Nous pensons de répéter cette activité chaque année comme une habitude du Sohram-Casra.

Le matin le 24 juin 2019, des enfants ont envolé les cerfs-volants avec la partie inférieure du mur de la ville de Diyarbakir comme chaque année pour protester la torture, la guerre et toute sorte des violences. Des enfants qu’ont participé, ils ont écrit ses souhaits et Ils sont allumé leurs bougies dans les sacs des souhaites de l’ACAT Suisse et laisser dans la rivière de Tigre.

 

Le 25 juin nous avons organisé notre pique-nique habituelle comme chaque année pour les victimes de la torture et de la guerre, les familles et les personnes sensible au ce sujet. Les personnes qui ont participant au pique-nique, pendant un jour être en mesure d’oublier la torture, la guerre et toutes sortes de la violence. Notre pique-nique est  réalisé avec environ plus de 1’300 participants. Des centaines victimes ont participé avec leurs familles.

 

Programme de notre pique-nique/Festival était comme suivant ;

 

Représentation les différentes animations.    Concours, jeux

Représentation musicale (Turc, Kurde, Arabe, Syriaque, Arménie, Turkmène et Laz.)

Danse folklorique (Kurde, Turc et Arabe)      Déjeuner – Discussions

Le 26 juin ont eu lieu au Centre SOHRAM, comme chaque année, des séminaires sur la lutte contre la torture et la réhabilitation des victimes, ainsi que sur les droits des victimes. Un séminaire ultérieur avait pour but de faire connaître la psychothérapie et son utilité. Le 26 Juin du matin la Journée de l’ONU contre la torture, notre service de psychothérapie a organisé une réunion sous deux thèmes « la situation la détention en Turquie » et « LES ENFANTS ET LES FEMMES DANS DES CONDITIONS DE LA GUERRE ET DE LA MIGRATION». Nos réunions ont eu lieu dans notre salle du centre. Les réunions sont sous thèmes :

  1. Les règles juridiques de la détention en Turquie, Les droits juridiques des détenus, Comment on peut se protéger contre la torture et de la violence
  2. « Les enfants et les femmes dans des conditions de la guerre et de la migration».

L’après-midi du 26 Juin Sohram-Casra a organisé une réunion d’information dans la salle de notre centre, sur le but et de l’importance de la journée contre la torture. L’utilité de la psychothérapie dans le domaine du traitement des victimes de la torture. Les points suivants sont mentionnés:

  1. Quelles sont les méthodes de traitement de physiothérapie ?
  2. Quelle est la nécessité de réhabilitation des victimes de la torture dans notre société?

La réunion est  ouverte pour le public. Nous avons distribué la brochure aux participants concernant  « Les règles juridiques de la détention en Turquie et les droits juridiques des détenus ».

Cordialement

Yavuz Binbay

Président

SOHRAM- CASRA

 

 

 

 

 

Célébration du Pâques de Sohram-Casra

Chère Amies, chers Amis, Voici quelques nouvelles de notre célébration de Pâques 2019 à l’église orthodoxe syriaque de Diyarbakir. Cette année encore, comme les précédentes, SOHRAM a fêté Pâques avec les communautés chrétiennes syriaque, chaldéenne et arménienne. Une fois encore, cette célébration montre que les graines que SOHRAM a semées ont fleuri et donné des fruits. Lors de la première célébration partagée avec les communautés chrétiennes à Diyarbakir, nous n’étions que 5 participants de SOHRAM et 16 autres de la communauté Syriaque (araméenne). Cette année, 62 participants venus de SOHRAM et des dizaines appartenant à d’autres communautés ainsi que des centaines de visiteurs étaient présents. Cette année aussi, des chrétiens orthodoxes, catholiques, protestants, des musulmans sunnites, des alévis, Syriaques, Arméniens, Kurdes, Arabes étaient réunis à la lumière de Pâques. Grâce aux liens que SOHRAM s’efforce de promouvoir entre les différentes religions et ethnies, célébrer cette fête ensemble est devenu en quelque sorte une coutume durable. Le 27 avril 2019, veille de Pâques, nos étudiants ont invité leurs camarades d’école et les amis de leurs quartiers à se joindre à une activité intitulée « Dessine et colore tes sentiments sur les œufs de Pâques». Avec leurs invités, ils se sont réunis au Centre SOHRAM pour peindre et décorer les œufs. Nous leur avons distribué quelques petits cadeaux et les œufs qu’ils ont décorés et nous leur avons expliqué la signification de Pâques. Comme chaque année les dames bénévoles de SOHRAM ont cuisiné des gâteaux de Pâques pour leurs frères et sœurs Syriaques. Nous nous efforçons de maintenir et de renforcer le lien de fraternité créé entre jeunes et bénévoles de SOHRAM et les communautés syriaque, chaldéenne et arménienne à Diyarbakir. Selon le P. Yusuf, prêtre de l’Eglise syriaque, notre participation, année après année, encourage la communauté et soutient son moral.  Yavuz Binbay et le P. Yusuf souhaitent cultiver cette fraternité précieuse, qui existe depuis 17 ans entre SOHRAM et la communauté syriaque, et cela malgré les heures sombres qui ont marqué l’histoire de la région depuis un siècle et le conflit actuel. Au cours d’une interview avec la presse Y. Binbay a réitéré son message concernant évènements historiques en soulignant la sensibilité de SOHRAM à ce sujet et il a invité les habitants de Diyarbakir à participer à la prochaine fête de Pâques. Le 29 avril nous avons visité le monastère de Mardin avec nos bénévoles et d’autres participants. Message de Pâques de Sohram-Casra aux médias. La fête de Pâques, grande fête religieuse des chrétiens, a été célébrée lors d’une cérémonie qui s’est tenue dans l’église assyrienne de la Vierge Marie, dans le district de Diyarbakir. Des messages de fraternité ont été donnés lors de la célébration. Pâques, fête de la résurrection du Christ, l’une des fêtes chrétiennes les plus importantes, a été célébrée à l’Eglise Sainte-Marie. Au son des cloches, les fidèles sont entrés en prière en allumant des cierges. L’officiant, le P. Yusuf Akbulut, prêtre de l’Église assyrienne (syriaque) de la Vierge Marie, présidait la cérémonie à laquelle assistait Yavuz Binbay, président de SOHRAM (Centre d’aide sociale, de réhabilitation et d’adaptation pour les victimes de la torture, de la guerre et de la violence). « Que cette fête soit l’occasion d’apporter la paix « , a-t-il souhaité. Rappelant que les membres de SOHRAM s’associent depuis 17 ans aux célébrations de Noël et de Pâques de leurs frères assyriens et arméniens, il a ajouté : « La lumière de la fête de Pâques rayonne sur le monde et au Moyen-Orient. Je souhaite qu’elle apporte paix et fraternité à notre monde qui en a un si grand besoin, pour mettre fin à la guerre « .

Quelques liens (médias en turc)

Vidéo:

https://ihavideo.com.tr/Video/Detay/1195952-diyarbakirda-paskalya-bayrami-kutlandi

Journaux :

https://www.haberturk.com/diyarbakir-haberleri/68667643-diyarbakirda-paskalya-kutlandi

https://www.yeniakit.com.tr/haber/diyarbakirda-paskalya-kutlandi-728594.html

https://www.karar.com/diyarbakir/diyarbakirda-paskalya-kutlandi-1193828 http://www.yenihaberden.com/diyarbakirda-paskalya-kutlandi-963674h.htm https://www.ogunhaber.com/genel/diyarbakir-da-paskalya-kutlandi-1076894h.html

https://www.haberler.com/diyarbakir-da-paskalya-kutlandi-11994460-haberi/ https://www.blokhaber.com/haber-diyarbakirda-paskalya-kutlandi/437662 http://www.habermanset.com.tr/diyarbakirda-paskalya-kutlandi/ http://diyarbakiryenigun.com/diyarbakirda-paskalya-kutlandi-21484h.html

Basın Açıklaması: YAKINLARININ YÜREĞİNDE YANAN ATEŞ ACLIK GREVLERİ

 

SOHRAM-DER

İşkence-Şiddet ve savaş Mağdurları için Sosyal Yardımlaşma Rehabilitasyon ve Adaptasyon Derneği

Kurt İsmail pasa 1. sokak Tavşanlı apartmanı kat: 4 Ofis /Diyarbakır

Tel: 00 90 412 224 44 77

Email : sohramder@gmail.com  – Web-sitesi: www.sohram.com

 

YAKINLARININ YÜREĞİNDE YANAN ATEŞ ACLIK GREVLERİ

Günlerdir basında cezaevlerinde devam eden açlık grevleri ile ilgili haberler var. Açlık grevlerinin yansımasının acısını her zaman ruhumun derinliklerinde hissederim. Çünkü bu acıyı defalarca hissettim 12 Eylülde Diyarbakır 5.nolu zindanında yaşadım. Kaynağının çaresizliğin duyulmayan kulakları sağır eden çığlığı olduğunu bilirim. Duyduğum ve duyumsadığım bu çığlık ruhumu param parça eder. Sizin hiç ruhunuz param parça oldu mu? Siz hiç çaresiz kaldınız mı? Öyle böyle değil çareyi bile düşünemez durumda kaldınız mı? Bunları yaşadıysanız bu grevlerin bir an önce sona erdirilmesi için çabanızı yoğunlaştıracağınızdan eminim ama bunları sadece duyumlarla ve nutuklarla biliyorsanız lütfen cezaevlerinden ellerinizi çekiniz.

Cezaevleri adı üstünde soluk almanın bile sınırlandırıldığı bir yer. Çabamız onlara soluk aldırmak olmalı birde kendi yükümüzü onların sırtına yükleyip soluklarını kesmek olmamalı!

Devlet yetkililerine cezaevlerinde devam eden açlık grevlerine aklı-selim bir yaklaşımla acil bir çözüm üretmeye çalışmaya davet ediyorum.

Duyarlı STK’ları daha somut ve objektif öneriler ve çaba göstermeleri için çağrıda bulunuyorum. Bir yandan grevcilerle dayanışma içinde olurken diğer yandan da etkili olabilecek « politikacılar » üzerine baskı kurmalıdır. İnsan bedenine ve psikolojisine bir işkence kadar tahribata sebep olan bu eylemin artık hak arama mücadelesi yöntemi olmaktan çıkarılması hususunda ciddi ve etkili çalışmalar yürütmelidir.

Destekçi veya taraf politikacıları daha samimi, objektif olmaya ve cezaevindekilerin omuzuna yüklenmiş bu ağır yüklü devralacak somut adımlar atmaya davet ediyorum. Hepimiz biliyoruz ki toplu açlık grevleri siyasi bir karardır. Politikacıların atacağı en somut adım « Artık açlık grevleri olmasın » diyebilmektir.

Bu adımlar samimiyetle ve somut olarak atılmadığı sürece açlık grevindekilerden herhangi birinin göreceği herhangi bir zararın vebali başta politikacıların olmak üzere, STK’ların ve toplumsal vicdana sahip herkesin boynunda olacaktır.

İnsanım diyen herkesi cezaevlerinde açlık grevindeki gözümüzün nuru, ciğerimizin paresi, sevgilimiz, eşimiz, kardeşimiz, arkadaşımıza somut destek vermeye çağırıyorum.

Mim Yavuz Binbay

SOHRAM-DER

Genel Başkanı

Haberin linkleri;

http://diyarbakiryenigun.com/sizin-hic-ruhunuz-param-parca-oldu-mu-20202h.html

GENEL KURUL ÇAĞRISI

ŞİDDET MAĞDURLARI SOSYAL YARDIMLAŞMA REHABİLİTASYON VE ADAPTASYON MERKEZİ DERNEĞİ’NDEN OLAĞAN GENEL KURUL İLANI

DERNEĞİMİZİN GENEL KURUL TOPLANTISI AŞŞAĞIDA BELİRTİLEN GÜNDEMLE, 21.04.2019 TARİHİNDE, SAAT 14.00′te; Kurt İsmail paşa 1.sokak Tavşanlı Apartmanı kat:4 No: 11  Yenişehir /Diyarbakır adresindeki DERNEK MERKEZİNDE yapılacaktır. Çoğunluk sağlanamadığı taktirde; 28.04.2019 tarihinde aynı yer ve aynı saatte yapılacaktır. Üyelerimize Duyurulur.

YÖNETİM KURULU

GÜNDEM

  1. AÇILIŞ, YOKLAMA ve SAYGI DURUŞU
  2. DİVAN’ın TEŞEKKÜLÜ
  3. YÖNETİM VE DENETİM KURULU FAALİYET RAPORLARI OKUNMASI
  4. YÖNETİM VE DENETİM KURULLARININ İBRASI
  5. TÜZÜK DEĞİŞİKLERİNİN GÖRÜŞÜLMESİ,
  6. KARARLARIN OYLANMASI,
  7. YENİ YÖNETİM VE DENETLEME KURULLARININ SEÇİMİ
  8. DİLEK VE TEMENNİLER
  9. KAPANIŞ