APPEL URGENT ADRESSE AU MINISTÈRE DE LA JUSTICE

SOHRAM- CASRA

Centre d’Action Sociale, Réhabilitation et Adaptation pour la Victime de la Torture et de la Violence

Adresse : Kurt İsmail pasa 2.sokak Tavsanli Apartmani kat:4 No:10-11   21100-Ofis/Diyarbakir/Turquie

Tél. : 00 90 412 224 44 77 – e–mail : sohramder@gmail.com

L’épidémie du Coronavirus nous le montre : Le monde n’est plus et ne sera plus tel que nous le connaissions. Il importe que l’ensemble de la société s’adapte aujourd’hui aux nouvelles conditions. Comme nous l’avons indiqué dans notre rapport annuel 2019 : « Situation dans les prisons – Selon le ministère de la Justice, un total de 286’144 personnes sont détenues dans des prisons de Turquie. Ce nombre élevé a un impact négatif sur les conditions de vie dans les prisons dont les capacités sont largement dépassées. Le problème des détenus malades dans les prisons reste aigu depuis de nombreuses années… » Si l’on considère l’épidémie du Coronavirus sous l’angle des conditions de détention, la situation dans les prisons en Turquie pourrait conduire à une contamination incontrôlable. Afin de réduire le risque d’infection dans le cadre de la lutte contre ce virus, nous invitons le ministère de la Justice à libérer immédiatement les détenus ceux qui n’ont pas été condamnés pour crimes graves (à l’exception des crimes contre l’humanité), et à appliquer la pratique de l’assignation à résidence, qui figure déjà dans la loi turque. Cette pratique réduira le risque de contamination dans les prisons, renforcera la paix sociale et soutiendra la lutte contre l’épidémie. En raison de la situation susmentionnée dans les prisons, il est évident qu’il serait difficile d’y mettre en œuvre les moyens de protection recommandés. Je voudrais souligner que il est impossible, dans la situation actuelle des prisons, d’appliquer la règle consistant à se tenir à une distance d’un à deux mètres les uns des autres, ce qui est la mesure de prévention la plus efficace. En tant que SOHRAM-CASRA, nous demandons que notre appel soit évalué sans retard et mis en œuvre dès que possible comme l’une des mesures efficaces susceptibles d’éviter les cas de propagation du virus dans les prisons. En tant que SOHRAM-CASRA, nous tenons aussi à annoncer que nous sommes ouverts à la coopération avec toutes les ONG et toutes les institutions et organisations concernées. Nous appelons les ONG et autres institutions concernées qui souhaitent coopérer sur cette question à nous contacter à l’adresse sohramder@gmail.com  et à envoyer leurs propositions. Nous nous déclarons prêts à soutenir toutes les mesures à prendre, en tant que SOHRAM-CASRA, dans le cadre de nos possibilités. Nous appelons chacune et chacun à respecter les directives relatives à la protection de la population et à les soutenir. Yavuz Binbay Président SOHRAM-CASRA

Les liens ;

http://diyarbakiryenigun.com/cezaevlerinde-sosyal-izolasyon-imkansiz-44962h.html

http://www.stgm.org.tr/tr/manset/detay/sohram-derden-adalet-bakanligina-cagri

http://beyt-nahreyn.com/?p=1767

http://www.sohram.com/fr_FR/category/blog-news/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 − = 8